TAM TOM, le collectif et la transmission

Par Spacers-Toulouse
— 20 décembre 2023

Espérant avant toute chose au nom des dirigeants, des joueurs et de l’ensemble des bénévoles du club des Spacer’s de Toulouse que chacun et chacune d’entre vous pourra trouver bonheur au pied du sapin au moment de déballer les cadeaux cette année encore. C’est tout le mal que l’on vous souhaite en tout cas.
Encore plus dense, encore plus palpitante et encore plus riche en émotions que la saison dernière on vous l’avait annoncé cette saison 2023-2024 de Marmara SpikeLigue. Qui en est déjà presque à sa moitié de saison régulière à la trêve. A la mini-trêve pardon puisqu’après être allés l’emporter au Plessis-Robinson samedi dernier, nos Spacer’s se déplaceront le samedi 30 pour rappel. Chez le leader Chaumont.
Avant de recevoir au Palais Des Sports et on s’en réjouit à l’avance, l’Alterna Stade Poitevin le mercredi 3 janvier à 20H pour le compte de la 1ère journée de la phase retour de la saison régulière de MSL. Pour une alléchante 1ère à domicile en 2024.
Nos Spacer’s  actuellement 3èmes, s’il vous plait au moment de se rendre à Chaumont puis de recevoir les poitevins.
Dans le rang de nos bleus et jaunes , avec son numéro 9, un certain Tom Picard nous livre ses impressions.
Tom Picard, transfuge de l’Arago de Sète son club formateur, qui à peine arrivé sur les bords de la Garonne cet été a aussitôt été adopté par les supporters toulousains dont les Falcon’s. Les Falcon’s le kop du Palais Des Sports dont notre réceptionneur-attaquant se fait un malin plaisir à piquer la grosse caisse les soirs de matchs où ça gagne à la maison.

« Et même si le Père Noël m’a gâté moi aussi cette année, il ne m’en a pas apporté de grosse caisse. Alors, je compte bien continuer à leur piquer leur tambour aux Falcon’s en 2024 » rigole notre réceptionneur-attaquant. Qui est revenu avec nous pour vous sur la 1ère partie de saison avant la réception de Poitiers précédée du déplacement dans la Haute-Marne 3 jours plus tôt.

« Chaumont, c’est une équipe très forte qui, au moment de la trève, n’est pas 1ère de la Marmara pour rien. Ce n’est pas pour rien s’ils n’ont perdu que 2 fois lors de la 1ère partie de saison. Et encore, les 2 fois où ils ont perdu, ça a toujours été super accroché. A Chaumont, nous nous y rendrons en position de 3èmes mais nous nous déplacerons sans pression. Si quelqu’un doit avoir la pression sur ce coup-là, c’est eux et Poitiers ensuite à domicile. Ça va être notre 1er match de l’année chez nous. Tout le monde le sait. On va continuer à faire ce qu’on a fait en 2023 en tout cas, c’est-à-dire continuer à prendre du plaisir en prenant les matchs les uns après les autres.
Même si la trêve va être courte, un autre championnat débute en  2024 avec la Coupe de France qui va s’intégrer dans le calendrier. Là, on a, pour moi, disputé que 30% du championnat. Il y a encore beaucoup de chemin à faire. Ce qui fera qu’on redémarrera bien en tout cas, c’est la façon dont les différents collectifs auront abordé les vacances. Des congés qui auront été les bienvenues avec l’enchainement des matchs tous les 3 jours. La régularité sera aussi un point important pour la 2ème partie de saison. On peut dire que 30% du chemin a été fait jusqu’à présent.
Concernant le Championnat on y réussit plutôt bien collectivement et à titre perso, J’en suis plutôt satisfait bien sûr. Je pense que les dirigeants, les bénévoles, les supporters, Patrick et Zago le sont également. On a fait le taf. Ce qui est bien, c’est que ce groupe sait aussi vivre ensemble en dehors du terrain. Ce groupe, il a du caractère et il prend du plaisir à travailler et à se retrouver. Notion de plaisir qu’on essaie de transmettre et qu’on aimerait continuer à transmettre avec les copains. Parce que c’est maintenant que tout va se jouer. C’est maintenant qu’il nous faut continuer à performer ».
Qu’il continue à être écouté et entendu notre Tom Tom. Parce que nous aussi, on aime quand il s’acharne sur son tam tam.

Forza les Spacer’s.

RENDEZ_VOUS:  Mercredi 3 janvier 20H au Palais Des Sports : Spacer’s de Toulouse – Alterna Stade Poitevin.