Notre match de référence

Par Spacers-Toulouse
— 5 décembre 2022

Vendredi 2 Décembre, 2645 fans de volley se serraient sur les gradins du Palais des Sports André Brouat pour voir les SPACER’S TOULOUSE VOLLEY prendre brillamment le dessus sur  TOURCOING MÉTROPOLE VOLLEY. En remportant la rencontre par 3 sets à 1, les hommes de DUFLOS récoltent trois précieux points  et se relancent dans la course aux play-offs.

Un match à sens unique

Ce ne sera pas leur faire injure que d’écrire que les hommes de PAES n’ont jamais été en mesure d’inquiéter les SPACER’S. Malmenés d’entrée de jeu par des toulousains qu’on sentait galvanisés par l’ambiance, les tourquennois ne se montrèrent pas sous leur meilleur jour : 39 fautes directes dont 23 au service, réception imprécise et attaque poussive durant trois sets. Et des titulaires défaillants, au point que la plupart durent céder leur place à de jeunes joueurs français, comme GEMPIN à l’attaque-réception, LAVIGNE à la pointe, COULET à la passe et ROEHRIG au centre. Des espoirs plein de culot qui surent profiter du seul trou d’air que connurent les SPACER’S pour empocher le 3ème set. Bien joué, mais insuffisant pour renverser le cours du match !

Toujours devant au score, économes en fautes directes (seulement 4 par set en moyenne), constants dans le jeu, Captain MAX et ses coéquipiers ont disputé leur match le plus abouti depuis le début de la saison. Le duel tant attendu entre les deux pointus brésiliens, BUIATTI, à TOURCOING, et CAGLIARI, à TOULOUSE, a tourné court. Le géant tourquennois (217 CM !) n’a pas été à la hauteur de sa réputation (seulement 5 pts en 3 sets), alors que le toulousain termine MVP du match avec 3 aces et 15 pts à son actif à l’attaque. Mais c’est bien la performance des deux centraux qui mérite d’être soulignée. Auteurs à eux deux de 40% des points des SPACER’S, SENE (69% de réussite à l’attaque et 1 block) et KARTEV (88% et 4 blocks), ont livré une prestation de haut niveau.

L’analyse de Patrick DUFLOS, le coach des SPACER’S

« Ce soir, il y a deux performances. La performance sportive et … la performance médiatique. Plus de 2500 personnes, m’a-t-on dit. Quelle ambiance ! Quel public ! Très impliqué, acteur, pas spectateur. C’est vrai que les gars offrent un beau spectacle, mais il est vrai aussi qu’ils sont portés par cette ambiance. Ils communient avec les supporters. C’est très bon pour le mental.

Concernant la performance sportive, je ne m’avance pas trop en disant que c’est notre meilleur match de la saison. On a toujours été devant, même si on cède en fin de 3ème set. Bref, c’est notre match de référence. Si le collectif a pu respecter le plan de jeu, c’est parce que chacun a fait preuve de constance dans la performance.

La clef, c’est la stabilité de la réception. Nos adversaires ont bien tenté de déstabiliser Thierry (JAGUSZEWSKI) dans un premier temps, puis Antoine (POTHRON). Et comme les trois réceptionneurs ont tenu le coup, Max (CHIRIVINO, le passeur) a souvent joué dans un fauteuil et a pu varier le jeu. Il a régalé les centraux, qui ont fixé le block adverse et, du coup, les attaquants aux ailes ont souvent été démarqués. Une réception stable et un passeur serein, c’est moins de fautes directes et plus de réussite au service et à l’attaque. Le volley, ça peut être simple !

L’équipe de TOURCOING était peut-être dans un jour sans, mais on y est pour quelque chose … et nos supporters aussi ! »

Avec vous, décrochons les étoiles !

Prochain match
PLESSIS-ROBINSON Volley Ball vs SPACER’S
Samedi 10 Décembre à 19 h
À suivre sur LNVTV.COM

Prochain match à TOULOUSE
SPACER’S vs PARIS VOLLEY
Jeudi 15 décembre à 20 h
Palais des Sports André Brouat