Malgré les intempéries et l’épidémie de Covid, un peu plus de 1000 personnes se sont déplacées au Palais des Sports pour assister au derby régional qui opposait les SPACER’S à SETE. Les sétois ne sont pas tombés dans le piège que les toulousains avaient tendu à leurs voisins montpelliérains en décembre (victoire 3/0), mais il s’en est fallu de peu.

Trois sets à sens unique …

En effet, les SPACER’S avaient bien pris les choses en main durant les trois premiers sets. A chaque temps intermédiaire, ils sont en tête dès le début du set (8/5, 8/6, 8/2) jusqu’au money-time (21/19, 21/13, 21/18), et ils affichent beaucoup de détermination et de réussite dans tous les secteurs du jeu : 57% en moyenne de réussite à l’attaque, 58% en réception, 9 blocks contre 5, et 5 aces contre 4 !

… et pourtant …

La victoire leur tendait les bras, et pourtant les 1er et 3e sets leur échappent sur le plus petit écart de points (25/27, 26/28). Ainsi, au 1er set, alors que leurs adversaires alignent sept points à l’attaque, ils n’en réalisent que quatre. Même scénario quasiment au 3e set. Dans ces moments décisifs, l’expérience des internationaux sétois aux ailes, SCLATER, KARLITZEK et surtout GEILER, a parlé : attaque puissante, attaque placée, block-out ! Et, une fois de plus, les SPACER’S ne parviennent pas à conclure des sets à leur portée. Trop heureux de réussir un tel hold-up, les hommes de DUFLOS ne laissent pas l’occasion aux SPACER’S de se ressaisir dans le 4e set et poursuivent sur la lancée de la fin du 3e pour infliger un sévère 17/25 aux hommes de SAPINART.

Retour prometteur de CAGLIARI

Les SPACER’S retrouvaient CAGLIARI à la pointe de l’attaque à l’occasion de ce match après un mois d’arrêt sur blessure, bien suppléé par PANOU. Avec 24 points à son actif, 54% de réussite à l’attaque et 5 aces, il a tenu son rang jusqu’à la moitié du 4e set où il a commencé à montrer des signes de fatigue. « Il a fait une bonne rentrée, aussi bien au service qu’en attaque. Logiquement, il n’avait pas les jambes pour tenir mais c’est bien pour la suite de se dire qu’on va pouvoir compter sur lui. » déclarait SAPINART à l’issu de la rencontre. Les SPACER’S auront besoin de leur canonnier en pleine forme pour affronter NICE, leur prochain adversaire.

Avec vous, décrochons les étoiles !

 Prochain match :

NICE / SPACER’S
Vendredi 14 janvier à 20h à Nice

A suivre sur LNVTV