L’EXPÉRIENCE A PAYÉ

Par Spacers-Toulouse
— 17 janvier 2023

Belle chambrée de 2000 personnes au Palais des Sports, pour retrouver les SPACER’S en cette année 2023 et pour les voir affronter MONTPELLIER, le Champion de France en titre. Encore une fois, une chaude ambiance avec des supportrices et des supporters aussi motivé·e·s par l’enjeu, dans les gradins, que les joueurs, sur le terrain !

Un match en trois temps, avec un 1er set de rêve pour les hommes de DUFLOS, suivi de deux sets très serrés au score qui leur échappent sur fautes directes à l’attaque dans le money-time et enfin un 4ème set dans lequel ils reviennent sur leurs adversaires à 19 partout, moment choisi par les montpelliérains les plus expérimentés pour prendre les choses en main.

Au final, c’est bien l’expérience qui a parlé  en effet en faveur des hommes de LECAT avec le duo des attaquants-réceptionneurs PALACIOS (16 pts, 58% de réussite à l’attaque et 80% à la réception) et BARANEK (12 pts, 55% à l’attaque et 70% à la réception). Tout part de derrière, a-t-on l’habitude dire ! Ce fut le cas samedi avec une réception montpelliéraine de grande qualité (71% contre 56% pour les toulousains), mettant THIAGO, le passeur, dans des conditions optimales pour abreuver avec justesse ses attaquants.

Patrick DUFLOS, le coach toulousain, revient sur la rencontre :

« C’est un bon match, entre l’équipe de MONTPELLIER qui a récupéré PALACIOS, de retour de blessure, et dans laquelle s’intègre très rapidement BARANEK, et des SPACER’S qui auraient pu aller jusqu’au tie-break s’ils avaient mieux maîtrisé les money-time des 2ème et 3ème sets. C’est une rencontre de bonne qualité technique avec peu de fautes directes à l’attaque et en réception, et un nombre égal de fautes au service. D’où des scores serrés.

On réalise un 1er set quasi exceptionnel, avec une bonne qualité de service, puissant et tactique, (2 erreurs seulement) et un block très présent (6 pts et beaucoup de ballons freinés). Comme on a la main sur le service, on assure la réception, et les attaquants font preuve d’efficacité.

Dans le 2ème set, on est moins offensif au service, et on commence à commettre des fautes directes dans ce secteur (5). Du coup, le niveau de la réception monte du côté de MONTPELLIER, leur passeur joue dans un fauteuil, leur efficacité à l’attaque augmente, même si nous sommes encore présents au block (3). On ne peut pas dire que nous soyons vraiment dominés, mais nous ne parvenons pas à contrecarrer les attaques de nos adversaires.

Le 3ème set, on le perd sur nos erreurs alors qu’on domine globalement le jeu. A 12 partout, on leur a déjà donné 7 pts (6 erreurs de service et 1 à l’attaque) ! C’est regrettable, car eux-mêmes ne sont pas sereins et nous ne profitons pas de leurs maladresses ! On rentre bien dans le money-time, on a même une balle de set à 24/23. On ne concrétise pas immédiatement, les services de MONTPELLIER nous mettent en difficulté et le gain du set nous échappe sur deux fautes directes à l’attaque.

Malgré la déception, j’ai apprécié que les gars n’abdiquent pas dans le set suivant et retrouvent de la qualité dans le jeu. Notre réception est mise sous pression, mais elle tient bon, notre service n’est pas très offensif, mais il y a peu de fautes (4), le block est toujours présent, et l’attaque est efficace (61% de réussite et 0 faute). A 19 partout, on conserve toutes nos chances. Dommage que l’arbitrage ait été aussi « hésitant » à ce moment-là … Les gars ont été déstabilisés par certaines décisions en notre défaveur. Mais ils ont fait preuve de caractère jusqu’au bout.

Au positif, je mettrais l’état d’esprit, nos bonnes prestations au block (13 contre 5 pour les montpelliérains) et à l’attaque (53% contre 56%) et le nombre raisonnable de fautes directes (26). Au négatif, notre incapacité à conclure certains sets … malheureusement, c’est récurrent.

Concernant Denis (KARYAGIN), son intégration s’est faite sans difficulté, même s’il n’a eu que trois entraînements pour cela. Il est normal qu’il ait des réglages à faire à l’attaque avec le passeur, mais il montre déjà qu’il faudra aller le chercher très haut, et aussi au service, car il doit s’habituer à l’espace du PDS. Au contre, il a fait parler son physique (3 blocks), et, bien que visé par ses adversaires, il a bien tenu la réception. Il est très enthousiaste, plein d’envie, ça va venir. C’est certain ! »

Fini le cycle des derbys d’Occitanie ! Les SPACER’S prendront la route de la Haute-Marne en fin de semaine pour affronter CHAUMONT. Le collectif bénéficie d’une bonne semaine d’entraînement pour tirer les leçons du match contre Montpellier et offrir un visage conquérant face aux hauts-marnais, actuels 4ème, qui jouent toujours le haut du tableau.

Avec vous, décrochons les étoiles !

Prochain match :
CHAUMONT VOLLEY-BALL 52 HAUTE-MARNE vs SPACER’S TOULOUSE VOLLEY
Samedi 21 janvier à 20 heures
À suivre sur LNVTV.COM

Prochain match à TOULOUSE :
SPACER’S TOULOUSE VOLLEY vs CAMBRAI VOLLEY
Samedi 28 janvier à 18 heures
Palais des Sports André Brouat