Les SPACER’S se rebiffent !

Par Spacers-Toulouse
— 21 novembre 2022

Ils s’y étaient engagés, et ils l’ont fait ! Captain MAX et ses coéquipiers ont achevé par une victoire le cycle de quatre rencontres consécutives qui les a opposés aux équipes européennes de la LAM. Face à CHAUMONT, demi-finaliste 2022 et actuel leader de la LAM, les SPACER’S ont tout donné et ont su redresser la tête dans les moments tendus avec le soutien de leurs 1500 supporters qui, encore une fois, ont enflammé le PDS.

Retour sur le match

C’est un spectacle en trois actes que nous ont offert les toulousains et les chaumontais samedi soir. Le premier acte durant lequel les SPACER’S ont défendu vaillamment leurs positions en remportant les deux premiers sets (2/0), le deuxième acte durant lequel CHAUMONT a puisé dans ses ressources pour faire tanguer le vaisseau toulousain et revenir au score (2/2) et, enfin, le dénouement du combat, le moment où le paroxysme atteint son apogée, le tie-break, remporté sur le fil (15/13) par une équipe de TOULOUSE survoltée dans une ambiance de folie, et toujours fair-play. Véritable dramaturgie au PDS !

Pour ce match, DUFLOS avait décidé de mettre au repos JAGUSZEWSKI, en délicatesse avec un genou, de lancer à sa place HEPTINSTALL, le jeune international australien de 207 cm (23 ans) et de garder MOTA en réserve en fonction du déroulement du jeu. HEPTINSTALL apporta sa densité physique au block durant trois sets, puis MOTA prit sa place au début du 4ème set. De son côté, PRANDI alignait l’attaquant-réceptionneur international tchèque, GALABOV, en lieu et place de l’inusable camerounais WOUNENBAINA (37 ans). La rentrée en jeu de celui-ci et les gains des 3ème et 4ème sets confirment bien le rôle de véritable stabilisateur qu’il a au sein de l’effectif chaumontais. Hormis ces changements, les deux coachs avaient décidé d’aligner leur six de base.

Patrick DUFLOS, le coach toulousain, revient sur la rencontre

« C’est une victoire qui fait du bien au mental, surtout face à une équipe comme CHAUMONT qui joue toujours le haut du tableau ! En toute franchise, j’ai eu des craintes sur le dénouement quand nos adversaires sont revenus à 2 sets partout, mais les gars ont démontré un niveau de concentration remarquable durant le tie-break.  Même si nos adversaires reviennent de 11/7 à 13/13, je considère que nous méritions le gain de ce set, car nous ne commettons qu’une seule faute directe, nous mettons 2 aces et 8 attaques gagnantes. Mentalement, nous avons pris en main le 5ème set. C’est très bon pour la confiance.

On a retrouvé de l’efficacité au block en mettant 10 contres. Nous avons freiné aussi beaucoup de ballons au filet. Les grands, Nicolay (KARTEV, 204 cm), Luiz (SENE, 204 cm) et Thomas (HEPTINSTALL, 206 cm), ont fait preuve d’agressivité et ont été très propres. Et quand Lohan rentre (NACK-MINYEM, 198 cm), il met un block pour conclure le 2ème set ! On a bien géré aussi le service en commettant peu de fautes, dont aucune au tie-break, et en réalisant 7 aces, dont deux au tie-break. A chaud, sans trop de recul, je dirai que le match de ce soir se joue en grande partie dans ces deux secteurs.

Il se joue aussi sur l’état d’esprit des joueurs. J’ai passé beaucoup de temps cette semaine en entretiens individuels pour remettre chacun devant ses responsabilités, surtout les plus expérimentés. J’ai demandé plus d’investissement aux entraînements, plus d’agressivité aussi que ce soit au filet ou au service. Les gars sont restés focus là-dessus au cours du match, ils ont montré un visage conquérant et ont regardé leurs adversaires les yeux dans les yeux. Il fallait ça, parce que CHAUMONT n’était pas venu en victime expiatoire ! Et d’ailleurs le gain des deux premiers sets a contraint PRANDI à faire entrer WOUNENBAINA, qui confirme l’ascendant qu’il a sur le groupe.

J’ai laissé Thierry (JAGUSZEWSKI) au repos, sur les conseils du staff médical, et j’ai décidé de lancer Thomas qui a apporté de la densité au filet pendant trois sets. C’était nécessaire pour contrecarrer les intentions offensives de nos adversaires. Comme il a du retard dans la préparation de pré-saison, il doit acquérir encore les automatismes à l’attaque et à la réception en situation de match. Il progresse chaque jour. Ugo (QUINQUIS) fait une belle rentrée à la passe au 3ème set, avec sobriété et précision.

Nous sommes à un tiers de la saison et le groupe est très soudé, et je peux compter sur tout le monde. C’est bien, la saison sera longue et pleine d’embûches. A ce stade, le mental joue à 80 %, et le match de ce soir contribue à le renforcer ! »

L’objectif de la semaine, c’est la préparation pour affronter NANTES, actuel 3ème de la LAM. Il faudra beaucoup de confiance aux SPACER’S pour affronter l’équipe du moment en forme. Ils s’y préparent !

Avec vous, décrochons les étoiles !

Prochain match à REZE
NANTES REZE METROPOLE VOLLEY vs SPACER’S
Samedi 26 Novembre 2022 à 20 heures
A suivre sur LNVTV.COM

Prochain match à TOULOUSE
SPACER’S vs TOURCOING
Vendredi 2 décembre 2022 à 20h
Palais des Sports André Brouat