C’est un sacré coup qu’ont réalisé les SPACER’S sur le parquet du Champion de France ! Avec leur victoire face à CANNES, les SPACER’S enregistrent une deuxième victoire à trois points en cinq jours, après celle contre NICE ! Grâce aux deux points de bonus empochés face à TOURCOING et SETE (matchs perdus 2/3), ils décollent du bas du tableau et font leur entrée dans le club des prétendants aux play-offs de la LAM.

Ils eurent bien tort les pronostiqueurs qui donnaient perdants les SPACER’S face au dragon cannois. Les statistiques parlent d’elles-mêmes ! Dans tous les domaines, ils dominèrent leurs adversaires du jour : 57% de réussite à l’attaque contre 35%, 51% de réceptions positives contre 37%, 10 blocks gagnants contre 5, et la main mise sur le service avec 73 services contre 55. Au final, au décompte des points gagnés-perdus, 33 points contre 6 aux cannois.

Il y a les chiffres et il y a la manière. Durant les trois sets, les SPACER’S montrèrent beaucoup de solidarité, de patience et de sérénité, y compris dans le quatrième set où les cannois retrouvèrent des couleurs grâce à l’entrée sur le terrain de leur pointu américain MENZEL (10 points et 69% de réussite à l’attaque).

« Je suis satisfait car les gars ont respecté les consignes. CANNES, ce sont de grands gabarits, des joueurs expérimentés habitués aux joutes internationales. Il fallait éviter que le passeur joue dans un fauteuil, pour optimiser notre secteur block-défense. Dans ces conditions, il est plus facile d’être efficace à l’attaque. » se réjouissait Stéphane SAPINART à la fin de la rencontre.

En alternant services smashés puissants ou flottants et services tactiques, les SPACER’S ont mis à mal en effet la réception cannoise et réduit les choix possibles du passeur de CANNES. A l’attaque, tous les toulousains ont brillé (43 attaques gagnantes contre 26 pour les cannois), et en particulier Joachim PANOU désigné MVP du match (16 points, 67% à l’attaque, 2 contres, 2 aces).

Un jeu collectif efficace que la troupe de JORNA s’efforcera de maintenir dès samedi 6 novembre pour affronter le PLESSIS-ROBINSON.

A suivre sur LNVTV à partir de 18h.

Avec vous, décrochons les étoiles !