“Six mois après mon investiture, c’est avec regret que j’annonce ma démission de la présidence des Spacer’s Toulouse Volley à compter du 16 décembre 2021, 20h. Lors de ma prise de fonction, je me suis engagé aux côtés de Jean Azéma, président historique du club à opérer une transformation et une professionnalisation globale des Spacer’s, afin de faire du Volley Ball un sport mieux connu et reconnu par le grand public toulousain. Mon ambition était de faire des Spacer’s une marque et un modèle économique plus fort en région, et de se fixer de nouvelles exigences et ambitions sportives pour se hisser dans le top 8 du championnat dès cette saison et viser plus haut par la suite.

Réfléchie quoique inhabituelle, ma décision résulte d’un manque de pleine liberté et d’action dans la transformation sportive et stratégique du club. Ces obstacles entravent à mes yeux le rôle d’un président de club sportif professionnel et de fait, ma position et ma mission de président pleinement engagé.

Je tiens à adresser mes plus sincères remerciements et encouragements à l’attention des membres de la grande famille des Spacer’s – joueurs, salariés, bénévoles, licenciés, supporters, journalistes – et plus particulièrement à Jean Azéma et Clément Augustin qui ont su m’épauler dans cette trop courte, mais sincère aventure.

Si je quitte aujourd’hui la présidence des Spacer’s, le groupe Bizness, l’entreprise que j’ai fondée il y a bientôt 15 ans, restera partenaire stratégique du club tout au long de la saison 2021/2022. Le volley-ball est un sport universel et formidable qui mérite une visibilité plus forte en France comme à Toulouse.

À l’issue de l’Assemblée générale du 16 décembre 2021, les Spacer’s Toulouse Volley dévoileront leurs nouvelles orientations stratégiques pour l’année en cours.

J’adresse à Jean Azéma, Stéphane Sapinart, entraîneur, et Gijs Jorna, capitaine, tous mes vœux de succès dans les échéances à venir, et demeurerai malgré les circonstances un supporter de cœur des Spacer’s.

Enfin, je tiens à remercier à la fois la ville de Toulouse métropole, la région Occitanie et le conseil départemental de la Haute Garonne pour nos échanges et leur confiance, mais aussi les acteurs et présidents des sports professionnels de Toulouse qui m’ont très rapidement accordé leur soutien et leur sympathie sportive.”

Bruno Sola