Déjà six semaines que les SPACER’S ont retrouvé le Palais des Sports André Brouat pour préparer la saison 2022/2023 sous la baguette de Patrick DUFLOS, leur nouvel entraîneur. Celui-ci revient sur cette période ponctuée de matchs et de tournois amicaux riches en enseignements, alors qu’une dizaine de jours nous séparent du début du championnat de LAM.

Patrick, as-tu disposé de ton effectif au complet dès la reprise ?
On a commencé la préparation le 8 août avec un effectif quasiment au complet. Il ne manquait que Luiz SENE, retenu au Brésil en raison de la naissance de son enfant, et Tom HEPTINSTALL, retenu en équipe nationale d’Australie.

Globalement, dans quel état d’esprit le groupe t’est-il apparu ?
Franchement, j’ai trouvé l’état d’esprit du groupe excellent dès la première semaine. Les gars se sont tous mis au travail avec la même envie, sans retenue ! Les conditions d’union ont été réunies rapidement.

Justement, autour de quels événements le groupe s’est-il soudé ?
Le groupe a trouvé ses marques dès le début autour de quelques apéritifs et barbecues, ce qui a permis aux anciens toulousains de favoriser l’intégration des nouveaux dans leur environnement professionnel et dans la ville. De même, nous avons organisé des séances de préparation physique sur les berges de la Garonne et nous avons participé à des opérations de promotion à Toulouse Plage à la demande de la Municipalité. Un bon moyen pour les néo-toulousains, comme moi, de découvrir la ville et de rencontrer les supporters des SPACER’S !
Ensuite, nous sommes allés nous mettre au frais un week-end à Mende, où nous avons joué des matchs amicaux contre l’équipe locale et où nous nous sommes livrés à des activités qui favorisent la socialisation du groupe qui permettent aux individus de mieux se connaître. En tout cas, je trouve que le groupe vit bien et que l’ambiance est très bonne !

Pourrais-tu revenir sur les grandes étapes de la préparation de l’effectif des SPACER’S durant ces six semaines ?
Du 1er au 7 août, nous avons accueilli les joueurs et installé les nouveaux dans leurs appartements, tout en procédant aux ajustements habituels et nécessaires. Puis, nous avons consacré deux jours aux examens médicaux pour ensuite commencer les entraînements.
Le mois d’août était basé en priorité sur un gros travail physique pour que chacun puisse aborder la phase suivante dans de bonnes conditions physiques. Ensuite, en septembre, les séances étaient beaucoup plus axées sur le collectif avec notamment des matchs amicaux (Mende, Sète, Narbonne, Paris, St Jean d’Illac) soldés par des résultats intéressants.

Plus spécifiquement pourrais-tu décrire une semaine type de préparation du groupe ?
Schématiquement, durant cette période, on programme le travail physique le matin et l’entraînement l’après-midi. Habituellement, une semaine se déroule de la façon suivante :
– Musculation tous les matins du lundi au vendredi, sauf le mercredi consacré à la récupération ;
– Séance consacrée à la technique individuelle le lundi après-midi ;
– Séances de travail spécifique pour les attaquants-réceptionneurs et pour les passeurs le mardi après-midi ;
– Séance de travail collectif les mardi, mercredi, jeudi et vendredi après-midi ;
– L’après-midi du vendredi et le samedi peuvent être consacrés aux matchs amicaux.

Les SPACER’S ont disputé plusieurs rencontres amicales avec des résultats encourageants : victoires contre Mende, Sète, Narbonne, Paris, St Jean d’Illac, et défaite contre Narbonne. Quels premiers enseignements tires-tu de ces matchs de préparation, à ce stade ?
Les matchs amicaux sont plutôt encourageants et l’équipe progresse à chaque week-end.
A ce stade de la préparation, je constate du positif et du moins positif qu’il faudra améliorer.
Par exemple, je trouve que nous manquons encore un peu de puissance et de percussion au filet. Il faudra compenser par beaucoup de précision et de finesse de jeu, et puis cela devrait venir avec la tension de la compétition !
En revanche, je trouve que nous déployons un jeu offensif assez efficace basé sur la vitesse. Nous faisons preuve d’un fond de jeu très intéressant, et les gars démontrent également un bel esprit combatif. Nous devrions pouvoir offrir un beau spectacle d’un groupe accrocheur ! C’est déjà un bon point !