Direction Planète Futuroscope !

Par Spacers-Toulouse
— 12 octobre 2022

Lancé dans la galaxie de la Ligue A Masculine depuis sa victoire face à Nice, le SPACER’S STAR 2022 se posera à POITIERS samedi 15 octobre à 19h30. Si on peut parler d’étoile, c’est bien à propos du STADE POITEVIN, club emblématique du volley-ball français, plusieurs fois champion ou finaliste du championnat de France, et de sa mythique salle, Frédéric Lawson-Body.

 En quelques mots, ZAGO, l’entraîneur-adjoint de DUFLOS, nous livre quelques éléments de contexte :

 « La Lawson-Body, c’est l’antre du volley ! Elle ne ressemble à aucune autre salle avec son plafond en forme de coque de bateau renversé. Ce lieu a vu passer les plus grands noms du volley français des années 90 et 2000. Elle n’entre pas dans les standards des salles modernes, mais elle respire le volley et les supporters sont formidables ! Toujours derrière leur équipe, même quand ça va mal, et toujours très fair-play. On sait où on va !

Après une rétrogradation administrative, l’équipe est passée de l’Elite à la Ligue A en deux saisons seulement sous la direction de Brice DONAT, le coach depuis 2013. C’est un entraîneur doué pour dénicher des joueurs étrangers peu connus mais talentueux. L’envers de la médaille, c’est que ces joueurs restent peu de temps au club, et Brice est fréquemment obligé de reconstituer un effectif en fin de saison.

Pour l’instant, il serait hasardeux de se prononcer sur le jeu des poitevins. L’équipe est passée à travers contre Saint-Nazaire (0/3), mais, la semaine précédente, elle avait opposé une belle résistance à Narbonne. Même si elle s’est inclinée 1/3, les statistiques du match montrent qu’elle a fait jeu égal à l’attaque (54% de réussite), qu’elle possède une réception stable et qu’elle a fait souffrir les narbonnais au service (8 aces !).

L’attaquant-réceptionneur espagnol, NODA (35 ans, 190 cm), et le jeune central cubain, CONCEPCION (24 ans, 200 cm), faisaient partie de l’équipe de la saison dernière. Nous connaissons leurs caractéristiques, ainsi que celles de BOUGUERRA (21 ans, 198 cm), le talentueux attaquant-réceptionneur tunisien en provenance de Narbonne. Sinon, nous découvrons l’effectif au fil des matchs.

Visiblement, c’est un groupe qui peut se montrer très offensif avec le pointu CANDIDO (26 ans, 199 cm), joueur déjà expérimenté qui a figuré à plusieurs reprises parmi les meilleurs pointus de la superligue brésilienne, mais aussi avec l’attaquant-réceptionneur iranien MANAVINEZHA (27 ans, 200 cm) passé par la A1 italienne à Vérone et le jeune central canadien HOWE (24 ans, 195 cm). Quant à KOZUB (25 ans, 186 cm), c’est un passeur de qualité. Il a été sacré meilleur passeur du championnat du monde des U21 en 2017 et a fait ses armes essentiellement dans le championnat polonais, qui est une référence. Il entre dans sa maturité, et il aura à cœur de confirmer les espoirs mis en lui.

Dès que l’effectif aura trouvé ses marques, il sera certainement performant … surtout dans salle ! »

Sans surprise, l’équipage du SPACER’S STAR 2022 qui a pris le dessus sur Nice sera reconduit par Patrick DUFLOS. Cette semaine, le groupe a travaillé sur ces trous d’air qui ont donné des sueurs froides aux supporters toulousains lors du dernier match. Un travail au quotidien qui ne devrait pas tarder à porter ses fruits. Au pilote CHIVIRINO et à ses coéquipiers de maintenir le cap et de conquérir une nouvelle planète ! Pourquoi pas la Planète Futuroscope ?

Avec vous, décrochons les étoiles !

Des nouvelles en provenance de l’infirmerie :

  • Luiz SENE souffre d’une entorse sévère à la cheville droite et ne devrait pas reprendre la compétition avant début novembre,
  • Lény NOMAÏ souffre d’un arrachement des ligaments au genou gauche et sera indisponible plusieurs mois.

STADE POITEVIN VOLLEY BEACH vs SPACER’S TOULOUSE VOLLEY
Samedi 15 octobre à 19h30, à Poitiers
A suivre sur LNVTV.COM

Prochain match à TOULOUSE
SPACER’S vs SÈTE
Jeudi 20 octobre à 20h