Ce samedi 18 décembre les SPACER’S se déplacent à POITIERS pour le dernier match aller de la saison 2021/2022. Avec 6 points au classement et seulement deux victoires en douze matchs, contre Tourcoing et Cannes, POITIERS ne figure pas à la place (13e) que ce club au passé prestigieux pouvait espérer en début de saison.

Après l’euphorie de la victoire contre Montpellier, les SPACER’S (14 points) devront faire preuve d’humilité et de lucidité face à une équipe soutenue sans faille par un des meilleurs publics de la LAM. Une victoire leur permettrait de se rapprocher des play-offs, d’autant que ce week-end vont s’affronter entre elles des équipes en concurrence directe avec eux : Tourcoing (14 points) / Nice (18 points) et Plessis-Robinson (14 points) / Nantes (16 points). Un match à risque et à enjeu, avant la réception du Plessis-Robinson le 29 décembre !

POITIERS, une équipe très latine

 Comme beaucoup de clubs français depuis deux saisons, crise sanitaire et économique oblige, l’effectif de POITIERS est à forte coloration sud-américaine. Une occasion pour le public de découvrir des joueurs spectaculaires et expressifs. Depuis quatre matchs, il retrouve son passeur international brésilien, CARISIO qui commence à prendre ses marques avec son compatriote, NEVES, auteur d’une belle saison 2020/2021, ainsi qu’avec CONCEPCION, le jeune central cubain, et PLOGAJEN,  l’expérimenté médaillé de bronze avec l’Argentine aux JO de TOKYO, qui forme la paire des attaquants-réceptionneur avec le bulgare PENCHEV, véritable globe-trotteur du volley. Pour la touche française, DENAT, le coach poitevin, a choisi deux néo-internationaux français, PREVERT, le central de 2,02 m prêté par Paris, et, RAMON, le libéro. Bref, un groupe de qualité qui n’a pas encore atteint son niveau de jeu potentiel et qui attend les SPACER’S de pied ferme.

Des soucis de santé à TOULOUSE

Pour ce déplacement, SAPINART, le coach toulousain, ne pourra compter ni sur CAGLIARI, douleur intercostale, ni sur SANTUCCI, en quarantaine pour cause de Covid, et toujours pas sur BUREL, en rééducation. Hormis la rentrée de BOISSINOT, bien décidé à saisir l’occasion qui lui est offerte au poste de libéro, c’est donc l’équipe qui a culbuté Montpellier qu’il alignera sur le terrain : PANOU à la pointe de l’attaque et MADSEN en attaquant-réceptionneur. Avec Captain JORNA, KABA, SENE et VELOSO, ils composeront le six majeur, qui pourra compter sur les espoirs POTHRON, NACK-MINYEM et QUINQUIS. Une équipe des SPACER’S rajeunie bien décidée à confirmer sa prestation de samedi dernier.

Avec vous, décrochons les étoiles !

A suivre sur LNVTV, à partir de 19h30.