Confirmer !

Par Spacers-Toulouse
— 7 décembre 2022

Samedi 10 décembre, les HIBOUX du PLESSIS-ROBINSON Volley-Ball (PRVB) accueilleront les SPACER’S TOULOUSE VOLLEY pour la 12ème journée de la LAM. Si les deux équipes sont au coude-à-coude au classement, les SPACER’S ont toutefois marqué les esprits par le brillant match qu’ils ont livré à domicile vendredi dernier, contre Tourcoing. S’ils gardent cette énergie, ils pourraient bien aligner enfin deux victoires consécutives.

L’entraîneur-adjoint de DUFLOS, ZAGO nous présente les HIBOUX du PRVB :

« Le PRVB est un adversaire direct car il figure à un seul point derrière nous, avec le même nombre de victoires. Le match que nous disputerons est donc déjà  déterminant dans la course aux play-offs. C’est un club familial formateur, bien ancré dans le paysage du volley national, et qui a la particularité d’être présidé par la mère de l’entraîneur, Cédric LOGEAIS. Cédric, ancien passeur professionnel, est l’entraîneur du PRVB depuis 2013. C’est avec lui que le club a accédé à la LAM il y a deux ans, après une très longue période en LBM.

L’homme-orchestre de cette équipe est NEVOT (27 ans, 194 cm), passeur expérimenté qui a signé son premier contrat pro à Narbonne à l’âge de 20 ans seulement. Il a fait ses armes ensuite à Tours puis à Saint-Nazaire. Dans un contexte de stabilité de l’effectif, son jeu est bien huilé. Il faudra faire en sorte de lui rendre la tâche plus difficile en perturbant la réception de ses coéquipiers. LOGEAIS peut compter aussi sur le français GNENEGBE (27 ans, 180 cm), issu de l’école asniéroise et en provenance de Reims.

Au centre NEVOT s’appuie sur deux joueurs qu’il connaît bien puisqu’ils faisaient partie de l’effectif de la saison dernière. D’abord, l’international français HENRY (27 ans, 212 cm), vainqueur de la VNL 2022 avec l’équipe de France. C’est un joueur bien connu du championnat dont la grande taille est un atout au block. Ensuite, le français PAOFAI (27 ans, 200 cm), revenu au PRVB après une saison à Cannes. C’est un joueur explosif, très bon serveur, formé au CNVB qui a acquis de l’expérience à Tourcoing et à Saint Nazaire. Enfin, la nouveauté, c’est l’international américain MITCHEM (24 ans, 211 cm), tout droit sorti d’une université américaine, qui semble avoir un gros potentiel offensif. Ça fait quand même deux centraux à plus de 210 cm !

Aux postes d’attaquants-réceptionneurs, nous retrouvons là aussi des joueurs de l’an dernier. Le brésilien DE LEON (32 ans, 198 cm) qui a évolué dans divers championnats européens avant d’intégrer la LAM avec le PRVB il y a deux saisons. C’est souvent le moteur de l’équipe, très explosif à l’attaque sur jeu rapide et très bon serveur. On retrouve aussi l’international finlandais SUIHKONEN (23 ans, 190 cm) qui a une très bonne qualité de fond de jeu à la réception et à l’attaque. D’habitude, les deux font partie du six de base. Pour l’instant, il est trop tôt pour se prononcer sur la recrue argentine BENAVIDEZ (25 ans, 192 cm) en provenance d’Espagne. Il fait quelques passages mais ne semble pas concurrencer réellement les deux titulaires.

Aux côtés de DE LEON et SUIKHONEN, le libero français DEBES (20 ans, 184 cm), a conservé la confiance du coach pour assurer le fond de jeu derrière. Il est doté d’un bon bagage technique, très stable en réception et il progresse régulièrement.

Mais celui qui réserve de bonnes surprises depuis le début de la saison, c’est bien le français JEANLYS (23 ans, 202 cm) ! Il s’impose à la pointe depuis qu’il a dû suppléer ROUZIER (36 ans, 201 cm) qui s’est blessé lors de la deuxième journée. Est-il utile de présenter Antonin, ses 243 sélections en Equipe de France et ses nombreux titres ? Sorti du CNVB en 2017, JEANLYS a entrepris une longue pérégrination en France et en Allemagne avant de voir son potentiel exploser au PRVB. Très haut, rapide, puissant, efficace, c’est l’arme offensive de l’équipe de LOGEAIS. Quand ROUZIER reprendra, le coach n’aura que l’embarras du choix !

Les SPACER’S vont donc affronter une équipe aux automatismes bien huilés depuis la saison dernière et plus expérimentée, évidemment. Les gars devront rentrer dans le match dès le premier ballon, car il faudrait éviter de leur laisser prendre le large dans cette salle, bien atypique. Il doivent confirmer leur niveau actuel ! »

Après avoir décroché une quatrième étoile, DUFLOS a rappelé à ses hommes qu’ils devaient vite redescendre sur terre, car rien n’est acquis. Même s’ils ne seront pas portés par les encouragements de leurs fidèles supporters, les SPACER’S partent avec une mentalité combative, dans la veine de leur dernière performance à domicile. Les HIBOUX devront alors se montrer vigilants s’ils ne veulent pas que les SPACER’S leur volent dans les plumes !

Avec vous, décrochons les étoiles !

Prochain match
PLESSIS-ROBINSON Volley Ball vs SPACER’S Toulouse Volley
Samedi 10 Décembre à 17h30
À suivre sur LNVTV.COM

Prochain match à Toulouse
SPACER’S Toulouse Volley vs Paris Volley
Jeudi 15 Décembre à 20h00
Palais des Sports André Brouat