Décidément, les SPACER’S ne réussissent pas aux joueurs du PLESSIS ROBINSON ! Deux victoires durant la phase régulière et deux victoires durant les play-downs. Samedi soir, les hommes de LOGEAIS étaient pourtant à deux doigts de remporter la rencontre lorsqu’ils menaient 2/1 et bataillaient ferme dans le 4ème set qu’ils ont perdu finalement par le plus petit écart des deux points.

Avec cette victoire – la 6ème en 8 matchs de play-downs – les SPACER’S se situent à la 2ème place de ce mini-championnat, juste derrière Poitiers qui a disposé de Nantes Rezé sur le score de 3/1.

Même s’il n’y avait plus de réel enjeu sportif, les joueurs des deux équipes avaient décidé d’honorer leur contrat de joueurs professionnels et ont offert un magnifique spectacle aux spectateurs et supporters qui ont participé à la fête eux aussi. Certes il y eut un nombre inhabituel de fautes directes à l’attaque, mais de belles défenses, souvent improbables tellement elles se sont déroulées loin du terrain, et de nombreux rallyes ont maintenu l’attention des spectateurs tout au long de ce match en cinq sets. Les coachs des deux équipes avaient bien décidé de laisser en réserve des joueurs habituellement titulaires (JORNA et SENE côté toulousain, ROUZIER et DE LEON côté parisien), mais le niveau de jeu ne s’en est pas trouvé affecté.

POTHRON, aligné d’entrée en réception-attaque et suppléé à certains moments par JORNA, a brillé en pipe, NACK MINYEM a occupé le centre avec un beau culot durant trois sets alors que BOISSINOT a alterné avec SANTUCCI au poste de libéro et a gratifié le public de belles défenses. Trois jeunes du Centre de Formation en même temps sur le terrain, ce n’est que du bonheur pour un club comme les SPACER’S !

Samedi, les passeurs avaient décidé de donner du plaisir à leurs centraux qui ont été à la fête avec des taux de réussite à l’attaque remarquables allant de 67%, pour NALOBIN, à 100% pour KABA, en passant par 69% pour TOAFAI et 80% pour BUREL, MVP du match !

Aux ailes, les robinsonnais REBEYROL, qui a prouvé qu’il se rétablissait bien de sa blessure au genou en signant de puissantes attaques petite diagonale, et SUIKHONEN ont donné du fil à retordre au block-défense toulousain, ainsi que ZUIDBERG qui suppléait ROUZIER à la pointe. Du côté des SPACER’S, c’est encore CAGLIARI qui s’est illustré avec 24 pts à l’attaque (59% de réussite) et une belle régularité au service. 

Pour la revanche, LE PLESSIS ROBINSON devra attendre la saison prochaine, puisque les deux équipes se retrouveront en LAM. De belles rencontres en perspective entre deux clubs qui partagent la même philosophie du jeu et qui se respectent !

Prochain match à suivre sur LNVTV :
CAMBRAI / SPACER’S à Cambrai
Mercredi 11 mai, à 20 h