Les règles

Les principales règles du volley-ball

Historique du volley-ball

Inventé en 1895 aux États-Unis par le professeur d’éducation physique William G. Morgan, le volley-ball (de l’anglais « to volley » qui signifie « faire voler ») devint rapidement un sport très populaire auprès des jeunes. La fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB), fondée en 1947, définit les règles du jeu. Le volley-ball est une discipline olympique depuis les J.O. de Tokyo en 1964.

Terrain et disposition des joueurs

terrain

  • Position 1 : Arrière droit
  • Position 2 : Avant droit / Pointu(e)
  • Position 3 : Avant centre / Central(e)
  • Position 4 : Avant gauche
  • Position 5 : Arrière gauche
  • Position 6 : Arrière centre

Une équipe se compose de 12 joueurs, dont 6 sur le terrain

Lorsqu’une équipe en réception gagne l’échange, elle effectue une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre avant d’effectuer la remise en jeu. Ce système de rotation n’empêche pas la spécialisation des rôles au sein de l’équipe :

  • Le passeur : il est spécialisé dans les passes stratégiques qui permettront à l’attaquant de placers on attaque dans les meilleures conditions possibles.
  • Un attaquant de pointe (ou « pointu ») : sa responsabilité est importante lors des phases d’attaque et de contre-attaque.
  • Les deux centraux : ont pour mission de contrer l’adversaire.
  • Les deux réceptionneurs attaquants : leur rôle est de ramener la réception au passeur, pour que lui à son tour puisse mettre dans de bonnes conditions les autres attaquants.
  • Le libéro : habillé d’un maillot de couleur différente, il a un rôle bien spécifique. Il évolue comme défenseur ou comme réceptionneur, et n’a pas le droit de servir, d’attaquer ou de contrer, ni d’effectuer une passe d’attaque dans les 3 mètres. Ses entrées et sorties de jeu ne sont pas comptabilisées dans les changements de joueurs.

Déroulement des matches

Un match se déroule en 3 sets gagnants. Chaque set se joue en 25 points, excepté le 5ème éventuel (appelé « Tie Break ») qui se joue en 15 points. Il faut 2 points d’écart pour gagner un set. Un point se marque en faisant tomber la balle dans le camp adverse, ou en poussant l’adversaire à faire tomber le ballon hors des limites du terrain.

L’équipe qui marque le point conserve la balle et effectue la remise en jeu avec le service.

Chaque équipe n’a droit qu’à 3 touches de balle consécutives maximum, service excepté (le contre n’est pas considéré comme une touche de balle). De plus, aucun joueur ne peut touche la balle 2 fois consécutivement, ce qui oblige à une réelle construction collective de l’action.